"L'œuvre de Jean-Luc Godard est un torrent d'idées, d'inventions, de liberté, de puissance émancipatrice, de dévouement idéaliste, d'exigence, de mélancolie, d'amour fou pour l'intelligence. Avec Godard, le cinéma devient un levier critique, un atelier où l'on peut observer les découpages des phénomènes, un chantier où l'on travaille à déplacer les limites du symbolique (…) Chez Godard, tout geste, toute pratique, toute phase dans la création, depuis sa création jusqu'à sa diffusion dans l'espace public, se transforme en proposition sur l'art. Mais le terme "art", ici ne renvoie pas à des idéaux constitués et à des circuits symboliques institués, il indique une recherche permanente, critique et parfois violente, concernant l'ensemble des croyances et des règles relatives à la représentation - ses paramètres, ses outils, ses formes, ses fonctions et ses mythes. Avec Godard "art" reste le nom usuel d'une pratique inédite de l'insoumission créatrice. En cela l'auteur des Histoire(s) du cinéma a produit la notion d'art eu XXe et XXIe siècles, au même titre que Francesco de Goya, Friedrich Schiller ou Arthur Rimbaud pour leur temps"

 

Retour à la page d'accueil

Jean-Luc Godard, documents
Nicole Brenez, Michael Witt
Coordoné par Nicole Brenez, Michael Witt, David Faroult, Augustin Gimel. 460 pages (26,6 x 19,2)+1DVD. Editeur : Centre Georges Pompidou, mai 2006. 45 Euros.